Logo horizontal 

FFJDA  -  Ligue HDF  -  Aisne  -  Oise  -  Pas De Calais  -  Somme

 

Actualités

COMMUNIQUE DE PRESSE FFJDA - 26 MAI 2020

Communique de presse ffjda

Le Premier Ministre Edouard PHILIPPE nous a annoncé que le gouvernement donnerait toutes les trois semaines des directives sur les modalités de déconfinement progressif, de reconfinement éventuel et de territorialisation selon les secteurs d’activité.
Madame la Ministre des Sports Roxana MARACINEANU vient de publier, après concertation avec les fédérations, les modalités de pratique par discipline.
Ces modalités seront révisées le 2 juin prochain.


Les sports de contact (sports collectifs et d’opposition) sont également impactés par l’application des règles barrières.


Phase 1 (11 mai – 1er juin)
Pratique en extérieur et pratique seule (protocole niveau 4). Le judo et les disciplines fédérales associées sont autorisés en extérieur en respectant les règles barrières sur 4m² par enfant ou 9 m² par adulte.
Le judo sera surtout basé sur sa pratique Taïso (préparation du corps) et judo shadow avec un partenaire fictif ou matérialisé par un mannequin ou des sangles.
Cette pratique ne pourra qu’être provisoire.
Reprise des athlètes de haut niveau en extérieur et en salle avec les protocoles sanitaires (protocole niveau 4 pour le judo).

Les propositions de la FFJDA pour les phases suivantes si le déconfinement est progressif et est confirmé par le gouvernement.
L’objectif est d’ouvrir les clubs de judo fin août et de reprendre la compétition avec ou sans public en octobre avec un championnat de France sénior prévu à Brest.

Phase 2 (à partir du 2 juin)
(Protocole niveau 4) : Pratique en salle et pratique seule sur une surface de 4 m² pour les enfants et 9 m² pour les plus de 12 ans. Les surfaces sont identifiées sur le tatami
Même protocole que pour la phase 1 mais en salle aérée. Les clubs auront la possibilité de faire leurs passages de ceintures de couleur et de procéder à leur remise.
Athlètes de haut niveau : pratique libre en groupe de 8 personnes toujours identiques, testées et volontaires pour la reprise de la pratique en combat d’entraînement. Cet accord est confirmé individuellement par écrit. Un protocole de comportement dans la vie courante devra être consenti par les athlètes (Ne pas prendre les transports en commun par exemple).


Phase 3 – (à partir du 23 juin)
(Protocole de niveau 3) : Pratique en salle et en couple (toute la séance avec le même partenaire) : Moins de 12 ans pratique libre sans masque (si accepté dans les protocoles sanitaires) ni distanciation physique mais avec encadrants pourvus d’un masque et sans public.

Plus de 12 ans pratique uniquement en travail debout avec partenaires pourvus d’un masque.
Pratique en couple sur une surface de 16m² identifiée sur le tatami.
Athlètes de haut niveau : Comme la phase 2 mais le nombre de partenaires peut être augmenté (Par exemple passer à 10 hors encadrement -au moins 2 cadres masqués-).


Phase 4 – (à partir du 13 juillet)
(Protocole de niveau 2) : Pratique en salle par groupes de 2 à 4 sur une surface de 16 m² pour les enfants et de 20 m² pour les adultes. Total souhaité sur le tatami : au moins 12 couples si la grandeur du tapis le permet. Possibilité de stages, centre aérés, colonies.
Athlètes de haut niveau : Comme la phase 3 mais le nombre de partenaires peut être augmenté. Par exemple passer à 16 hors encadrement (au moins 4 cadres masqués). Possibilité de stages.


Phase 5 – (à partir du 3 août)
(Protocole de niveau 1) : Pratique en salle par groupe de 2 à 8 sur une surface de 25 m² pour les enfants et de 36 m² pour les adultes.
Athlètes de haut niveau : Comme la phase 4 mais le nombre de partenaires peut être augmenté. Nombre libre de partenaires mais interdiction aux personnes extérieures au groupe de se joindre à l’entrainement (cadres masqués).


Phase 6 – (à partir du 24 août)
Pratique de l’activité libre en club avec respect du protocole sanitaire en vigueur.
Athlètes de haut niveau : (idem phase 5)
Les compétitions organisées par la Fédération Internationale programmées jusqu’à fin août sont annulées ou reportées.
Dès que les compétitions recommenceront, elles seront valorisées à 100% pour la sélection olympique comme toutes les compétitions qui ont eu lieu depuis la fin mai 2019 jusqu’au début du confinement.

Il est important pour le mouvement sportif et pour les familles que les clubs soient ouverts pour la rentrée scolaire.

Le judo est un sport éducatif, l’hygiène est une valeur de base dans la civilisation japonaise et par conséquent, dans le judo. Les ongles coupés, les mains et les pieds propres, pas de bonbons ou de chewing gum, pas de bijoux, judogi propre, claquettes pour marcher hors du tapis, etc. font partie des habitudes naturelles du judo. Le respect des règles et le code moral du judo sont des garanties de respect des gestes barrières dans nos dojos.
Les clubs s’engageront à respecter les directives gouvernementales.
75 % de nos licenciés ont moins de 15 ans, 80% ne font pas de compétition. Le judo a été créé comme moyen d’éducation par Jigoro Kano, Ministre de l’Education au Japon, il y a presque 150 ans et nous tenons à reprendre cette mission dès que possible au service de tous.

Nos disciplines
Le Jujitsu respectera les protocoles sanitaires judo.
Le Kendo, le Chanbara, le Jodo et le Nagi Nata sont des types d’escrime japonaise et suivront les protocoles sanitaires de la Fédération d’Escrime.
Le Iaïdo, art de dégainer le sabre, est une pratique individuelle qui ne pose pas de problème particulier de pratique avec le respect des gestes barrières.
Le Kyudo, tir à l’arc japonais, respectera les protocoles sanitaires de la Fédération d’Escrime.
Le Sumo respectera les protocoles sanitaires de la Fédération de Lutte.

MESSAGE AUX CLUBS

Le Comité Nord de Judo reste à l’écoute des clubs pendant cette période difficile, n’hésitez pas à le contacter par mail (ou par téléphone les mardi et jeudi) pour toutes questions relatives à leurs préoccupations.

Pierre FLAUW

Président du Comité du Nord de Judo

DECES DE MONSIEUR ALAIN VERCRUYSSE

 

Le comité du Nord de Judo, ainsi que le corps arbitral du Nord, s’associent à la peine de la famille d’Alain Vercruysse et lui présentent leurs plus sincères condoléances.

PREPARATION DU CALENDRIER 2020-2021

Version imprimable : Organisation des evenements du comite nord 2020 2021organisation-des-evenements-du-comite-nord-2020-2021.pdf (663.39 Ko)

COMPETITIONS 2020 / 2021

Bonjours à toutes et à tous

Les circonstances actuelles font que l’élaboration d’un calendrier des événements pour la saison à venir est très aléatoire. Nous pourrions le faire et attendre de subir les évolutions de la situation pour réagir au cas par cas. Charge ensuite à tous de subir en cascade ces modifications sans visibilité globale. Il serait alors compliqué d’expliquer de multiples changements.

A la place, il nous semble plus utile de proposer un schéma global de la saison en expliquant les objectifs et les contraintes. Dans de nombreux cas, il n’y aura ni confirmation ni date précise ni lieu tant que ce sera trop hypothétique. Nous éviterons tout autant que possible de multiples communications sur les changements.

Nous compléterons et préciserons aussi rapidement que possible.

 

 

LES REGLES GLOBALES

 

Nous nous imposons ces règles pour tous les événements du Comité Nord. Il est bien entendu que nous n’avons pas la décision finale pour tout ce qui concerne le niveau régional et le niveau national.

  • Eviter les vacances scolaires

Principalement les week-end de milieu de vacances scolaires. Ensuite, si nous y sommes contraints, nous utiliserons néanmoins d’abord le weekend de début des vacances scolaires de manière à ce que les clubs puissent plus facilement communiquer auprès des participants durant la semaine qui précède. S’il s’avère incontournable de planifier un événement lors d’un week-end de fin de vacances, nous privilégierons alors les participants les plus âgés.

  • Eviter le mois de décembre.

Nous évitons de planifier des compétitions durant le mois de décembre. Cette période est déjà chargée au cause des fêtes de Noël des clubs et des comités d’entreprises. Les jeunes et leurs parents sont déjà très sollicités. Toujours dans la mesure du possible, les catégories poussins, benjamins et minimes ne seront donc pas sollicitées en décembre.

  • Ne pas commencer les compétitions trop rapidement en début de saison

Les premières semaines sont réservées à la remise en route qu’il s’agisse de la partie physique ou de la partie administrative.

Il faut laisser un peu de temps pour reprendre l’activité. Nombre de judokas changent de catégorie et il n’est pas inutile de laisser quelques entrainements pour s’adapter et éventuellement intégrer de nouvelles règles liées à la catégorie d’âge.

Il y a également une charge administrative importante pour laquelle il faut un peu de temps.

  • Répartir les événements sur la saison

Surtout pour les plus jeunes, la saison comporte plusieurs compétitions qu’il faut répartir sur la plus grande période possible. Cela permet un relai avec le travail en club sur une plus longue période. Cela aura, nous le souhaitons, un effet sur la motivation et l’assiduité dans la durée. Cela évite également de sur-solliciter les participants et les accompagnants sur une période brève.

Cela permet également de dégager plus de créneaux pour les tournois amicaux en parallèle et non pas avant ou après les compétitions du Comité. Ceci pour inciter à une plus grande assiduité aux tournois clubs en mixant les objectifs sportifs.

  • Prendre en considération des tournois de préparation en dehors du département

Nous nous essayons également à ne pas être à la même date que des tournois importants ayant lieu en dehors du département, au niveau national, voire même international de manière à ne pas imposer un choix.

  • Tenir compte du règlement pour les délais entre compétitions.

Il s’agit là principalement de tenir compte des calendriers de la ligue qui elle-même est contrainte par le calendrier national. Nous avons donc des dates limites pour organiser les phases de sélection départementale à partir de la catégorie minimes.

Pour les catégories sujettes à des surclassements d’âge, il faut prévoir un délai suffisant entre les deux compétitions de sélection départementale.

Pour les poussins, le niveau maximum étant le département, nous n’avons à tenir compte que du délai minimum entre deux compétitions.

Pour les benjamins, nous n’avons à tenir compte que du délai entre deux compétitions et de la date de la compétition finale Nord / Pas de Calais choisie en concertation par nos deux comités.

  • Disponibilité des salles.

Nous devons tenir compte de la disponibilité des salles de manière à proposer les structures adaptées au type d’événement et au nombre de participants tout en essayant d’avoir un lieu au centre de la zone géographique concernée.

  • Les horaires.

Le samedi après midi

  • Pour toutes les compétitions de niveau district, les lieux sont répartis sur le département et les participants ont donc moins de distance à parcourir. La pesée est donc à 13h30.
  • Pour toutes les compétitions de niveau département, la distance étant plus grande, la pesée est à 14h.

Le dimanche

  • Pesée à 8h pour toutes les compétitions.

Horaires décalés

En fonction du nombre de participants prévu, il pourra être organisé des pesées décalés pour certaines catégories de manière à limiter le temps d’attente. Ces horaires décalés sont calculés en fonction des nombres de participants des années précédentes. Lorsqu’un horaire décalé est proposé, il n’est plus modifié.

Planning

Pour les compétitions de niveau départemental, un planning prévisionnel sera publié sur le site internet du Comité. Il est établi en suivant de nombreux critères :

  • Utilisation de toutes les surfaces jusqu’à la fin de l’événement.
  • Utilisation des temps de repos.
  • Proposer autant que possible des temps d’échauffement.
  • Varier les catégories sur une même surface.

Ce planning est destiné à améliorer les conditions de tous : les participants, les professeurs, les accompagnants et l’équipe d’organisation. Pour qu’il soit le plus précis possible, il est nécessaire que les inscriptions le soient également.

SCHEMA DE CALENDRIER 2020/2021

 

Rappel

Vous avez également à votre disposition le calendrier informatique du Comité où figurent tous les événements. En utilisant ces liens vous aurez sur votre smartphone ou votre agenda PC les informations à jour. La procédure pour s’y abonner figure dans l’onglet « Découvrez les fonctionnalités » de la page « agenda » de notre site internet.

 

OCTOBRE

A l’heure actuelle, nous n’avons aucune visibilité sur les autorisations d’organiser des compétitions en octobre. De plus, après la période de confinement, il nous semble plus judicieux de laisser le temps au participants de retrouver leurs marques. Il n’y aura donc pas de compétition organisée par le Comité en octobre.

NOVEMBRE

Nous le souhaitons, le mois de novembre marquera le retour à une activité plus normale.

  • DEPARTEMENT JUNIOR
  • KATA / SHIAI
  • 1er TOUR DE DISTRICT BENJAMIN
  • 1er ANIMATION POUSSINS

DECEMBRE

  • KATA / SHIAI
  • DEPARTEMENT CADETS

JANVIER

  • 2emer TOUR DE DISTRICT BENJAMIN
  • DISTRICT MINIME
  • EUROMETROPOLE MASTERS

FEVRIER

  • DEPARTEMENT MINIME
  • KYU

MARS

  • 3emer TOUR DE DISTRICT BENJAMIN
  • 2nd ANIMATION POUSSINS
  • DEPARTEMENT SENIOR

AVRIL

  • EQUIPES JEUNES

MAI

  • DEPARTEMENT BENJAMINS
  • DEPARTEMENT POUSSINS

FAIRE PART DECES MICHEL BOURGOIN

La FFJDA et la Ligue des Hauts de France de Judo ont la tristesse de vous faire part du décès de Michel BOURGOIN, 8ème dan, survenu à l’âge de 93 ans.

Né en 1927, il commence le judo à Reims en 1952 et passe sa ceinture noire en 1956 ;  il est aujourd’hui 8ème dan.

Deux ans plus tard, en 1958, il est champion d’Europe à Barcelone puis en 1962, finaliste à Milan en toutes catégories. C’était l’époque des André Bourreau, Lionel Grossain, Jacques Leberre… qui, à eux quatre, faisaient la renommée du judo français.

Il fit également partie de la première équipe des cadres techniques de la fédération nommée par le Colonel Crespin sous les directives du Président Charles de Gaulle. Ses collègues pionniers étaient : Bernard Midan, Raymond Rossin , Maurice Déglise, Maurice Gruel…

Il eut ensuite la responsabilité technique de la région Champagne-Picardie. Puis de Reims, il part s’installer à Amiens où il développa le judo Picard puis, chargé de l’Inter-région Nord, il œuvra avec son ami Jules Van Cragniest au développement des activités de ce grand territoire judo.

Michel s’était retiré dans les pays de la Loire où il a coulé une vie tranquille. Il a continué à faire partager sa passion du judo autour d’une bonne bouteille de Champagne, sa région d'origine.

La FFJDA, la Ligue des Hauts de France de Judo et le Comité Nord de Judo présentent leurs condoléances à toute sa famille et à ses proches. Nous le remercions pour son engagement au développement du judo en France et surtout sur notre territoire des Hauts de France et plus particulièrement de la ville d'Amiens, chère à son coeur.

LISTE DES CADETS QUALIFIES AU CHAMPIONNAT DE FRANCE

Félicitations aux nordistes qualifiés pour le Championnat de France cadets !

championnat-de-france-cadets-2020.pdf.pdf

 

DEMANDE DE RENFORT EN ANIMATION SPORTIVE (AIDE SOCIALE A L'ENFANCE)

Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Dans le contexte de crise sanitaire actuel lié à la propagation du coronavirus, les établissements et services médico-sociaux connaissent une forte tension en termes de ressources humaines.
C'est pourquoi le Département du Nord sollicite le mouvement sportif pour renforcer ses équipes en animation sportive (cf. document joint).
Merci de bien vouloir relayer cette demande auprès de vos clubs et vos adhérents.

sollicitation-d-animateurs-sportifs-benevoles.pdf

Bien cordialement
Jean Cosléou
Président du CDOS du Nord

CANDIDATURES POLE ESPOIRS DE TOURCOING 2020/2021

Candidatures au Pôle Espoirs de Tourcoing 2020/2021

Chers judokas, parents et entraîneurs,

Suite à la crise sanitaire, nous sommes contraints d'adapter notre calendrier ainsi que notre format de recrutement afin d’intégrer le pôle espoirs de Tourcoing pour la saison 2020/2021.

Le dossier de candidature est à renvoyer uniquement par mail avant le 10 mai 2020 aux adresses suivantes :

• thomas.cadoux-duc@ffjudo.com
• benoit.collin@ffjudo.com
• liguehautsdefrancejudo@gmail.com
• pauline.camus@ffjudo.com

Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site de la ligue hauts de France de Judo (ne pas oublier de compléter l’autorisation parentale 2020/2021)* :

https://www.hautsdefrancejudo.fr/page/352375-poles-espoirs

Il est également possible de compléter le dossier en ligne :
FORMULAIRE EN LIGNE :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScRSfHzR2f9SQ9ArJWFsWNPcpCkykQs3JmthXhvvg9JL0QUcQ/viewform?pli=1&fbclid=IwAR2z2ReF1UiZh6WvEBSA7UkaUdZ6Q_z544W92lSJ5dWu8i891M4a4NQqOp8

*Compte tenu du contexte, nous sommes conscients de la difficulté voir de l’incapacité d’obtenir certains avis scolaires

A l’issue de la réception du dossier de candidature, l’équipe d’encadrement du pôle espoirs de Tourcoing vous contactera pour un premier entretien par visio (WhatsApp, Zoom…) en présence également (selon disponibilités) des parents et de l’entraineur de l’athlète.

N’hésitez pas à nous joindre, nous sommes tous disponibles plus que jamais pour vous répondre durant cette période de confinement !

Thomas Cadoux Duc : (Conseiller Technique et entraineur en charge du pôle espoirs): thomas.cadoux-duc@ffjudo.com / 0635837762

Benoit Collin : (Conseiller Technique et entraineur en charge du pôle espoirs): benoit.collin@ffjudo.com / 0615499363

Pauline Camus : (Conseillère Technique Régionale) pauline.camus@ffjudo.com / 0661629239

MESSAGE DE MADAME ROXANA MARACINEANU, MINISTRE DES SPORTS

MESSAGE DE MADAME ROXANA MARACINEANU, MINISTRE DES SPORTS

Chers éducateurs sportifs,

Cette période de crise sanitaire que nous traversons ensemble vous a contraint à stopper vos activités professionnelles et bénévoles puisque les associations et les entreprises sportives ont cessé leurs activités, les collectivités ont fermé les équipements sportifs, l'école se fait désormais à la maison et nos champions, petits et grands sont contraints au repos.

Je tenais à vous témoigner personnellement mon soutien. Un soutien dirigé d'abord vers ceux d'entre vous qui connaissent la souffrance liée au COVID 19, au sein de votre famille ou parmi vos amis. Un soutien moral aussi pour cette période étrange que nous vivons tous, où les priorités  redeviennent  vitales pour  soi et ses proches.

Je sais que vous êtes dans vos métiers et vos engagements des personnes passionnées, tournées vers l'autre, capables de déployer vos compétences dans le souci du détail et douées d'une bienveillance dont notre société a grandement besoin en ce moment.

Merci d'abord d'être exemplaires dans votre comportement responsable. Je sais que pour ceux d'entre vous qui œuvrent au développement d'une pratique sportive organisée et sécurisée et recherchent la performance au quotidien avec leurs sportifs, cette période est éminemment frustrante.

Même si aujourd'hui vous êtes, je l'espère, confiné avec votre famille, sachez que vous n'êtes pas seuls! Nous sommes là pour vous accompagner et vous soutenir. Maintenant et après!

Face à l'épidémie le gouvernement a mis en place des mesures de soutien à l'activité économique pour que la France anticipe du mieux possible la sortie de crise. Les associations et les travailleurs indépendants sont également concernés par ces mesures. Vous trouverez en pièce jointe les 9 fiches mesures que je vous invite à consulter avec attention et diffuser très largement.

J'envisage de revenir vers vous dans un second temps avec un questionnaire qui permettra au ministère des sports de mieux évaluer l'impact économique de cette crise sur vos métiers. Ce sera un des éléments qui permettra au Gouvernement de définir les mesures de soutien et de relance les plus appropriées à chaque secteur d'activité.

Dans cette période contrainte à domicile, le ministère des sports met en ligne et en réseau des contenus sportifs et d'activité physique réalisable à la maison avec ou sans matériel. Nous voulons favoriser l'émergence de ces contenus qui deviennent centraux dans le quotidien des enfants et des adultes. On espère d'ailleurs qu'ils le resteront aussi demain! N'hésitez pas à contribuer  en proposant  vos  produits  déjà réalisés  en les taguant  sur  les  réseaux  sociaux

#RestezChez Vous et #BougezChezVous.

 

Enfin, le président de la République a appelé les français à "inventer de nouvelles solidarités"  pour  faire face collectivement  à la crise sanitaire  actuelle.

En tant qu'éducateurs et éducateurs sportifs en particulier , vous avez le profil de compétences et l'expérience de l'engagement bénévole. Vos semaines de travail à vous comportent souvent des week-ends, des périodes de vacances, des horaires décalés. C'est en particulier sur ces périodes qu'un manque est identifié. Pour garder les enfants des soignants, se préoccuper des personnes âgées qui ne sont plus autonomes et sont complètement isolées en ce moment , s'occuper des enfants sans famille, permettre aux sans-abri de manger et justement de se mettre à l'abri !

Pour autant que votre situation personnelle, familiale et professionnelle vous le permette, je vous incite à répondre à cet appel. Quatre grandes catégories de missions sont aujourd'hui proposées sur une plateforme qui met en lien la demande: Aide alimentaire et aide d'urgence, Garde exceptionnelle d'enfants, Lien aux personnes fragiles isolées, Solidarité de proximité, avec l'offre de volontaires.

Voici le lien qui vous permettra de visualiser comment vous pouvez  vous  investir dans ses actions à proximité  de votre domicile : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

Ces interventions sont encadrées par l'agence régionale de santé et vos interventions devront respecter un cadre strict et des mesures sanitaires indispensables à vous protéger ou protéger les autres.

Je tenais encore une fois à vous témoigner  ma  gratitude pour  votre  comportement  que je sais exemplaire et à la hauteur de ce que le sport peut et doit véhiculer dans notre société. J'espère que mon appel à votre engagement solidaire sera largement  entendu  dans la mesure  de ce que vous êtes en capacité  de  proposer.

 

 

Roxana  MARACINEANU

 

Télécharger la pièce jointe mentionnée dans le courrier en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2020/03/brochure_fiches_pratiques_sur_les_mesures_de_soutien.pdf

 

APPEL A VOLONTARIAT - DDCS 59

Mesdames, Messieurs,

Comme vous le savez, les mesures prises par le Président de la République et le gouvernement visent à casser le rythme de la progression du virus au sein de la population. Elles supposent une action résolue de l'Etat et des collectivités locales mais aussi de toutes les associations qui concourent à  la solidarité nationale au profit des personnes en difficulté.

Pour certains de nos concitoyens (personnes âgées isolées ou personnes sans domicile fixe) cette épidémie peut engendrer une réelle difficulté dans leur vie quotidienne pour assurer certaines fonctions essentielles comme, par exemple, les besoins alimentaires.

De nombreuses associations s'organisent et tentent de porter aide et assistance à ces personnes mais elle ne peuvent plus désormais faire appel à des bénévoles trop âgés ou  souffrant de problème de santé et ont un besoin urgent de recruter, même temporairement, de nouveaux volontaires.

Aussi, et afin de garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires et de rompre l’isolement des plus vulnérables, le gouvernement appelle à une mobilisation citoyenne en lançant la plateforme « Je veux aider – Réserve civique Covid-19 ».

Elle permet une mise en relation entre des structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc…) qui font état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions prioritaires et des français volontaires (âgés entre 18 et 70 ans) qui peuvent donner de leur temps et proposent leur aide pour garder le lien avec les personnes les plus isolées, sous le statut de « réserviste civique », statut créé par la loi du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et à la citoyenneté.

Certaines missions peuvent se réaliser depuis chez soi, d’autres non et dans tous les cas les consignes sanitaires et de confinement sont intégrées.

Les 4 missions prioritaires sont :

1. Aide alimentaire et aide d’urgence : « je récupère et distribue des produits de première nécessité aux plus démunis (aliments, hygiène, …), notamment dans les points habituels de distribution de repas ou auprès des centres d’hébergement d’urgence ».

2. Garde exceptionnelle d’enfants : « je relaie les professeurs dans la garde des enfants de soignants dans les écoles ou au sein d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance ».

3. Lien avec les personnes fragiles isolées : « je maintiens un lien (téléphone, visio, mail, …) avec des personnes fragiles isolées (âgées, situation de handicap, etc.) ».

4. Solidarité de proximité : « je fais les courses de produits essentiels pour mes voisins les plus fragiles (personnes âgées, handicapées, malades, etc).

 

Celles et ceux qui sur leur temps libre et dans un cadre bénévole, dans le respect des consignes gouvernementale de lutte contre l'épidémie, souhaiteraient s'inscrire dans cette démarche de solidarité sont bien évidemment les bienvenus ;

C’est pourquoi, je vous invite à relayer auprès de vos réseaux cet appel à volontariat. Les personnes le souhaitant pourront exprimer leur désir d’engagement sur cette plateforme de mobilisation citoyenne

 - https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/- (rubrique « Je suis volontaire – Je veux aider ») et consulter les missions qui à ce jour sont proposées.

En vous  remerciant d'avance pour votre mobilisation,

Je vous prie de croire, madame, monsieur, en l’expression de ma considération distinguée.

 

Pour le directeur départemental, et par délégation, l'inspecteur,

Patrick Piret

IMPACT ECONOMIQUE DE LA CRISE SANITAIRE ET ANS

communique-de-presse-ess.pdf

Madame la Présidente, Monsieur le Président, 


Tout d'abord, j'espère que vous et vos proches allez bien en cette période compliquée. Je pense à vous, aux bénévoles et salariés de vos comités et de vos clubs, croyez bien qu'au CDOS nous continuons à travailler pour vous soutenir et vous informer. Les cinq collaborateurs du CDOS sont en télétravail et si besoin, vous pouvez les contacter par mail.

J'ai participé hier à une audio conférence organisée par la DRJSCS. Étaient en ligne le Mouvement olympique et sportif, quelques ligues ( de mémoire, le tennis, l'équitation, le golf), la DIRECCTE, le CREPS et quelques organismes de formation, la Région, des associations Profession Sport, Le Mouvement Associatif.

Il s'agissait d'avoir un premier retour sur l'impact économique de la crise sanitaire dans le champ du sport, sur la vie des clubs, sur les conséquences en termes d'emplois notamment, et nous avons acté le fait de préparer aussi la sortie de crise, qui sera quasiment en fin d'année scolaire et donc d'année sportive.

Voici déjà quelques informations, un compte rendu complet sera envoyé et je ne manquerai pas de vous le faire parvenir.

ANS :
la campagne va se dérouler normalement, vous avez été avertis par votre fédération du calendrier je pense. Il a été mentionné qu'il y pourra y avoir un décalage dans le temps du fait de l'impossibilité de réaliser les actions. Ce sera pris en compte.
Il y a aujourd'hui une web conférence du Directeur général de l'ANS, on en saura peut-être plus après.
La gestion des emplois sera comme l'an dernier du ressort régional. L'enveloppe pour notre région est de 4,2 millions d'euros, dont
- 2,8 millions d'euros déjà fléchés pour les emplois en cours (la procédure pour un paiement le plus rapidement possible sera entamée dès la semaine prochaine pour éviter les problèmes de trésorerie);
- 900 000 euros sont consacrés à la création d'emplois :  les fédérations ont dû donner à l'ANS leur stratégie emploi / apprentissage, et a priori vous devriez en avoir eu connaissance. L'objectif affiché par l'ANS est de "privilégier les postes d’agents de développement au sein des structures déconcentrées des fédérations favorisant la structuration et la coordination de projets de développement." Notez également qu'a été évoquée le fléchage d'une partie de cette enveloppe "création" vers la consolidation des emplois en cours compte tenu de la situation actuelle.
J'ai émis le souhait que cela soit repris dans la note d'orientation régionale qui va arriver en fin de semaine prochaine.
- 360 000 euros pour l'apprentissage

Pour les associations qui ont un emploi :
Vous savez qu'il y a (au moins) trois modalités : garde d'enfants, télétravail, activité partielle. C'est sur ce dernier point qu'ont porté les questions, et le représentant de la Direccte a apporté un certain nombre de réponses.
- La déclaration doit être faite par les associations elles-mêmes. L'attente pour avoir les identifiant et code peut être longue, car il y a beaucoup de demandes. Si au bout de 15 jours il n'y a pas de réponses, on peut se rapprocher de l'assistance technique : n° vert 0800 705 800, ou contact-ap@asp-public.fr.
- Lors de la déclaration, il faut tout de suite demander l'activité partielle pour la durée maximum de 6 mois, cela tiendra compte de la période de confinement qui va être étendue et de l'éventuelle baisse d'activité qui va suivre, même pendant l'été (ralentissement d'activité : cela dépendra des heures planifiées et ce qu'il sera possible de faire). Si on demande trop court (ce qui est peut-être déjà le cas), il faudra faire un avenant.
- Le salaire est pris en charge par l'Etat, l'employeur fait l'avance et l'Etat rembourse (objectif annoncé : en moins de 15 jours). Donc paie à faire fin mars, et dès le début avril en faire la demande auprès de l'Etat.
- même si l'emploi est subventionné, il peut bénéficier à plein du dispositif "activité partielle" (qui n'est pas une subvention !)
- il peut y avoir des problèmes de trésoreries : il y a d'abord le report de charges qui existe; et après le banquier doit aider et faciliter, la fédération des banques s'y est engagée.
Notez que le Conseil régional devrait maintenir les aides aux manifestations, même si elles ont annulées (à confirmer quand même !).

Il y a une cellule de continuité économique pour les structures relevant de l'économie sociale et solidaire (ESS) dont fait partie le sport. Vous en avez les coordonnées dans le dossier de presse ci-joint. Vous trouverez aussi dans ce document des liens vers des ressources notamment un sites internet dédié.

Je mets ci-dessous d'autres liens utiles :
-  Procédure, pas à pas, pour la saisine en ligne des demandes d'arrêt concernant les salariés devant rester à domicile sans télétravailler pour garder des enfants de moins de 16 ans, décrite dans le document ci-joint. (Source : Net-ENTREPRISES)
https://sportgrandest.eu/fr/actualites/covid-19-foire-aux-questions-gestion-du-personnel_-n.html

-  Focus sur les mesures phares pour les travailleurs indépendants (notamment les autoentrepreneurs) et le document source réalisé par les services du Gouvernement. Ce document fera l'objet de modifications selon les différentes publications gouvernementales et ministérielles.
https://sportgrandest.eu/fr/actualites/covid-19-foire-aux-questions-gestion-du-personnel_-n.html

-  Le Ministère du travail accorde un délai de 30 jours pour effectuer, via le téléservice dédié, le dépôt de la demande d'activité partielle avec un effet rétroactif.
https://sportgrandest.eu/fr/actualites/covid-19-foire-aux-questions-gestion-du-personnel_-n.html

 - Focus sur les congés payés, les RTT et les heures de récupération.
https://sportgrandest.eu/fr/actualites/covid-19-foire-aux-questions-gestion-du-personnel_-n.html

Enfin, je viens d'avoir Jean Rozenthal au téléphone. Il suit de chez lui les dossiers, et vous informera directement des décisions qui seront prises par les élus. Déjà, vous pouvez faire remonter au CDOS et à votre référent au Département les difficultés de trésorerie ou autre que vous rencontrez.

Je vous renouvelle mon soutien en cette période de confinement, portez vous bien.

Bien cordialement,


Jean Cosléou

Président du Comité Départemental Olympique et Sportif du Nord
Président de Profession Sport 59
Président de l'Union Régionale pour le Développement de l'Emploi Sportif

 

Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Hier je vous précisais l'enveloppe emploi pour la région. Je vous indiquais aussi que l'objectif de l'ANS est de "privilégier les postes d’agents de développement au sein des structures déconcentrées des fédérations favorisant la structuration et la coordination de projets de développement." Les clubs sont bien entendu toujours éligibles.

En coordination avec Olivier Mégal, de la DDCS, nous souhaitons connaître l'état des lieux de votre comité et de vos clubs, si vous ou/et eux envisagez de créer un emploi, et si vous ou/et des clubs connaissent ou risquent de connaître des difficultés pour pérenniser les emplois CNDS en cours ou se terminant.

Merci de nous apporter ces informations aussi vite que la situation actuelle le permet. La campagne va démarrer la semaine prochaine et nous aurons sans doute des positions stratégiques à porter en fonction de vos réponses.
Je vous rappelle les mails par lesquels vous pourrez nous répondre :
MEGAL Olivier - DDCS 59/MJESVA  : olivier.megal@nord.gouv.fr
CDOS du Nord : nord@franceolympique.com

Bien cordialement
Jean Cosléou

ANNULATION DE L'OPEN KATA DE LAMBERSART / CANCELLATION OF LAMBERSART OPEN KATA

Annulation de l’open kata de Lambersart.

Bonjour à toutes et à tous

La crise majeure que nous vivons nous impose bien évidemment d’annuler le tournoi de kata sportifs prévue le 2 mai à Lambersart.

Il est dans notre culture de respecter les consignes et de veiller à l’entraide et la prospérité mutuelle. Cela passe par ces décisions évidentes. Il est également dans notre culture de se relever et dès maintenant nous étudions les différentes options telles qu’un report lorsque les conditions seront propices.

Nous vous tiendrons informés au travers du site internet du comité nord de judo et de notre facebook.

 

Cancellation of Lambersart open kata.

Hello everyone

The major crisis we are going through obviously forces us to cancel the sports kata tournament scheduled for May 2 in Lambersart.

It is in our culture to follow the instructions and to ensure mutual aid and mutual prosperity. This goes through these obvious decisions. It is also part of our culture to get up and right now we are studying different options such as postponing when the conditions are right.

We will keep you informed through the website of the northern judo committee and our facebook.

 

PHOTOS DE L'ENTRAINEMENT FEMININ AVEC CECILE NOWAK

Le judo féminin à l'honneur à quelques jours de la journée internationale des droits des femmes.
Une cinquantaine de participantes sur notre entraînement 100% féminin en compagnie de Cécile NOWAK !
Bravo à toutes, et encore un grand merci à Cécile.

88137745 228302228306207 6248898655122620416 n

88147295 880558252366840 2536141865749577728 n     88183233 220330715684073 7649200577942913024 n     88228556 701060030638167 5509912157040410624 n

Tournoi bruxelles

RESULTATS DES NORDISTES AU TOURNOI EUROPEEN KATA DE BRUXELLES

Félicitations à Mathieu COULON et Carole HERAS (Judo Leers Omnisports), compétiteurs Kata, qui se sont classés 3èmes en Ju No Kata lors du Tournoi Européen Marcel Klause de Bruxelles.

 

PREMIERE PLACE AU CDF PARAJUDO POUR YOUSSEF EL HIRECH

Félicitations à Youssef EL HIRECH (JAK Lambersart), s'entraînant au Pôle Espoirs de Tourcoing, pour sa première place dans la catégorie des -60kg au Championnat de France Parajudo ce dimanche 1er mars à Villebon sur Yvette !!!

Img 5620

Img 5623

FELICITATIONS A MOUSTAPHA FOFANA POUR SA MEDAILLE DE BRONZE AU CDF JUNIORS

Le Comité Nord félicite Moustapha FOFANA (JCO Roubaix) pour sa médaille de bronze au championnat de France Juniors dans la catégorie des -100kg !!!

Bravo également à Mohamed AKALAI (AM Condé) pour sa septième place dans la même catégorie.

Podium 100kg france juniors